Pour nous contacter :

0810 008 076 (numéro contact, service 0,06€/min + prix appel)

c o n t a c t @ d i a l o g i s . f r

Besoin de + d'info

Dialogis - La tribu logistique

Formation & Conseil
en chaîne logistique et transport

L’ADR : qu’est-ce que c’est ?

Publié le 29/11/2019

Actualités : l'ADR - Qu'est-ce que c'est ?

Depuis 50 ans, l’Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route (ADR) réglemente l’acheminement routier de matières dangereuses, avec pour objectif de protéger l’homme et l’environnement. Didier Aivazoff, Directeur Technique de Dialogis et associé au sein du Groupe SMARTLOG, nous dévoile les tenants et aboutissants de cette réglementation.

Le 26 septembre 2019, l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, qui stockait et synthétisait des phosphorés et organosulfurés, a remis sur le devant de la scène la sécurité relative aux produits chimiques. Concernant le transport routier, l’Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route (ADR) est une réglementation clé. Entré en vigueur en 1968, il a été créé par la Commission économique pour l’Europe des Nations unies afin de faciliter le transport des marchandises dangereuses et garantir la sécurité humaine et environnementale. L’ADR est actualisé tous les deux ans. Sa dernière version date du 1er Janvier 2019 et s’applique à 49 pays, dont l’ensemble des États d’Europe continentale.

Regroupés en fonction de leur classe de dangerosité

Concrètement, l’ADR liste les marchandises dangereuses et indique le conditionnement et l’emballage à respecter selon les 9 classes : explosifs, inflammables, corrosifs, gaz, etc. “Avant d’être transportés, les colis sont étiquetés, regroupés et balisés sur des palettes selon cette classe. Certaines classes étant incompatibles entre elles”, renseigne Didier Aivazoff, Directeur Associé du cabinet Dialogis.Chaque colis est étiqueté et crédité d’un code ONU, une étiquette de danger, qui permettent de connaître ses propriétés. La quantité et le conditionnement d’un produit doivent également être pris en compte, comme l’illustre Didier Aivazoff. “du White spirit (UN300-III) emballé dans un bidon de 5 l maxi, aura une quantité limitée à 30 kg bruts maxi par emballage combiné (colis carton), soit 6 bidons, ou 20 Kg bruts maxi par bac à housse rétractable, soit 4 bidons. Dans ces conditions, le chargement de ce produit échappera à l’ADR, mais pas au-delà ! ».

Responsabilité des entreprises et formation des employés

Pour respecter l’ADR, le transporteur se conforme également à des instructions en matière de chargement de sa marchandise. « L’emballage en commun (dans un même colis) d’un produit parmi d’autres est possible sous réserve du respect de quantités » débute Didier Aivazoff. « Le chargement en commun (dans un même véhicule), hors classe 1 (explosifs) ou cas particuliers n’est pas contraignant au sens de l’ADR. Il revient cependant au chauffeur, en s’aidant des pictogrammes, d’optimiser la sécurité de son plan de chargement ».

Pour le Directeur Technique de Dialogis et associé au sein du Groupe SMARTLOG, « le respect de l’ADR passe en premier lieu par la responsabilité du chargeur. Le transporteur est responsable des équipements de sécurité, du balisage et des consignes de sécurité à disposition du chauffeur. Le déchargeur est tributaire de l’amont, mais devra savoir gérer une anomalie lors de la réception ». La réglementation étant régulièrement amendée, les employés d’opérations d’expédition, d’emballage, de chargement ou de transport de marchandises dangereuses doivent obligatoirement suivre la formation ADR 1.3. “On n’est jamais à l’abri d’une erreur, mais le meilleur moyen de la prévenir, c’est d’optimiser la connaissance et les compétences des acteurs de la chaîne logistique et transport”,  conclut Didier Aivazoff.

En savoir plus :

Découvrir notre formation « Réception et expédition de marchandises dangereuses ADR »

Découvrir l’univers Dialogis, experts de la chaîne logistique et du transport

Trouver un centre

Retrouvez tous nos centres ici >

Haut de page
2 Partages
Partagez2
Tweetez
Partagez